Festival Ind’hip’hop : un lieu atypique pour une Battle Of The Beats surprenante

A l’occasion de sa 6ème édition, le festival Ind’hip’hop, organisé par l’association Pelpass, a posé ses platines pour la première fois au Side Park, le samedi 1er avril. Ce nouveau lieu culturel alternatif s’est paré de son plus beau décor pour nous offrir une soirée hip hop rythmée de surprises.

Curieux de partir à la découverte d’une programmation éclectique, les mélomanes Strasbourgeois se sont retrouvés le temps d’une soirée, dans une ambiance intimiste et un décor atypique. Parfait mélange entre rustique et industriel, la décoration et l’architecture rappellent facilement les 90’s à la manière d’une block party : bobines de chantier, palettes en bois, parures de coussins, bar à whisky, tous les éléments nécessaires pour créer une atmosphère détendue étaient réunis dans cette salle. On ne peut pas s’empêcher de lever les yeux et d’observer dans les moindres détails du Side Park.

Doucement les beats et les flows commencent à résonner dans la salle et les oreilles curieuses investissent les lieux, intrigué par ce qui se trame sur scène. A la manière d’un show américain, deux beatmakers s’affrontent derrière leurs platines présentant chacun leur tour des productions sur le thème des drugs movies. D’un côté on retrouve l’allemand MazeOne! et de l’autre le français Broad Rush, tous deux producteurs de talent. Au-devant, Felindra brandit des pancartes pour annoncer chaque round, tel un match de catch US. Le public lui aussi se laisse rapidement prendre au jeu et encourage les beatmakers en criant à haute voix « 3, 2, 1, Battle of the Beats ». Le jury qui est composé d’acteurs musicaux de la scène régionale, analyse chaque instrumental et se laisse entrainer par le son le plus prenant. Au terme des 5 rounds, le verdict tombe et le beatmaker allemand emporte la Battle of the Beats !

Une battle qui a bien mis l’eau à la bouche du public, curieux de découvrir les quatre artistes qui allaient suivre. Tout droit venu du New Jersey, Venomous2000 a proposé aux spectateurs une traversée dans l’âge d’or du hip hop. Il était facile de ressentir l’envie qu’avait l’artiste de partager sa musique. Une prestation qui s’est transformée en véritable leçon de hip hop, le public amusé répondant en écho au MC. Changement d’ambiance, direction la France avec l’insolite duo nantais répondant au nom de Pumpkin & Vin’s Da Cuero. Sur les prods électro boom bap du beatmaker, la jeune rappeuse a déposé son texte poétique et affutée tout en zigzaguant à travers la foule : surprenant ! Avec le troisième groupe, Jungle Brown, la salle s’est imprégnée d’une atmosphère ultra smooth et ultra cool grâce à un rap old school parsemé de touche jazzy. Ce collectif londonien a su faire le show impliquant le public à chaque prestation. Pour clôturer cette soirée surprenante, vient le tour de K-The-I???. Le show de ce MC venu des Etats-Unis se résume assez facilement : une déferlante de flow sur un des beats lourd en résultant une performance percutante. Wow !

Une belle soirée riche en découvertes et en rencontres, à l’image de ce festival qui, chaque année, met en avant le rap français, anglais et US, au plus grand plaisir des amoureux de hip hop en quête de nouveautés.

Site officiel Pelpass | Page Facebook

Texte : Mariane Erard

Camille Schné
schneider.camille.54@gmail.com

Fan de musique et de bonne bouffe. J'écris 2-3 petites choses pour Hōko, généralement des live report.

No Comments

Post A Comment