La nuit, toutes les filles sont brunes

Derrière Holybrune se dissimule Laura Chaudet, jeune femme aux racines mêlées d’Europe de L’Est, de France et d’Afrique. Sa came à elle, ce sont les sons du RnB des années 90 (Aliyah, TLC…) sur lesquels glissent ses paroles voluptueuses. Son dernier clip « Pandemonium » (featuring Jonah Cruzz, nouvelle pousse du Hip-Hop d’Atlanta), est un court-métrage de 17 minutes rassemblant tous les morceaux de l’EP « Pandemonium ». La réalisation, léchée, entremêle des images de luxure et de mysticisme plutôt belles à regarder.

Les tableaux s'animent comme des flashs de stroboscope, les danseurs sont en transe, ``c'est ainsi que je danse`` clame-t-elle.

Le clip met tour à tour en scène Holybrune tiraillée entre deux versions d’elle-même, un jeune homme en quête d’ivresse, une femme sensuelle et un groupe de filles, les « amies d’un soir » d’Holybrune. Il semble s’achever sur une nuit noire qui tarde à laisser place à l’aube.

Camille Schné
schneider.camille.54@gmail.com

Fan de musique et de bonne bouffe. J'écris 2-3 petites choses pour Hōko, généralement des live report.

No Comments

Post A Comment