Pause Interview pour Pause Kino

Duo atypique de la scène musicale Strasbourgeoise, Pause Kino vient de lancer un financement participatif pour réaliser son premier album qu’il compte bien sortir cet automne. Hoko est allé à la rencontre de Gaspard et Delphine pour en apprendre davantage sur l’aventure Pause Kino. 

Salut Pause Kino, pour ceux qui ne connaissent pas votre groupe, comment présentez-vous votre projet et votre univers  ?

Pause Kino : Nous sommes un duo de percussionnistes, nous faisons de l’électro-pop mais l’aspect rythmique dans notre musique est très présent. Nous aimons laisser la musique tourner et partir dans de multiples ambiances avec des textes poétiques, et la danse est notre priorité.

Vous avez crée un projet qui tourne principalement autour de la percussion. Pourquoi ne pas avoir choisi comme d’autres l’auraient certainement fait d’ajouter un clavier ou une guitare pour accompagner le tout ?

Pause Kino : Nous avons rajouté à notre set des synthés pour plus de couleur. Ceci étant, nous avons un vibraphone comme deuxième instrument principal, ce qui donne déjà une couleur harmonique assez dense.

Quand on découvre Pause Kino, on peut être étonné par la différence d’age entre les deux musiciens, comment s’organise le travail quand on a des rythmes de vie aussi différent que ceux d’une musicienne professionnelle et d’un adolescent qui doit encore se rendre en cours ?

Delphine : Gaspard a toujours été obligé de concilier sa scolarité et notre projet. Nous nous retrouvions pendant les week-end et les vacances. Nous avons toujours pu trouver des moments pour répéter ou alors boire un café et écrire ou juste discuter. Bonne nouvelle, il est à présent majeur et se consacre à plein temps à la musique! Delphine est très prise mais ce projet lui tient vraiment à cœur et elle a toujours su trouver des moments pour s’y consacrer.

Pause Kino, c’est déjà 4 ans d’existence. En 4 ans, on a vu Gaspard grandir et progresser. Gaspard, comment perçois-tu ces années qui viennent de passer ? Et toi Delphine, quelques mots justement sur l’évolution de ton partenaire ?

Gaspard : Jouer avec Delphine a pu être une expérience incroyable pour mon parcours. Imaginez : venir à Strasbourg à 13 ans pour créer de la musique, c’est juste inouï ce que ce duo a pu m’apporter… mais je ne suis pas encore assez vieux pour m’en rendre compte!
Delphine : Pour ma part, le gros plus de cette évolution est certainement d’avoir vu Gaspard grandir à travers différents styles de musique au fil du temps. Et de fait, le projet Pause Kino a évolué lui aussi : on a commencé par un univers assez « enfantin » pour arriver 4 ans après vers une électro-pop aux textes plus sombres.

Quand on s’appelle Pause Kino, on aime forcément le cinéma non ? C’est quoi vos films du moment recommander à nos lecteurs ?

Gaspard : Le cinéma est une manière de montrer pleins d’aspects de la réalité. Je vais souvent voir des films mais je n’ai pas de référence précise, les programmations des petits cinémas sont toujours géniales !
Delphine : Je n’ai pas pu aller au cinéma depuis quelques mois, le dernier film qui m’a fait vibrer c’est « Chocolat », avec comme toujours une performance incroyable d’Omar Sy, qui pour moi est un homme extrêmement inspirant.

Vous venez de lancer un financement participatif pour votre premier album, vous pouvez nous en parler un peu ?

Gaspard : Le crowfunding est une super manière de réaliser un projet. Internet permet une grande circulation d’une même information. Si les auditeurs curieux se baladent, ils retrouvent notre musique et peuvent nous aider à enregistrer les morceaux sur un album. Il y a plusieurs contreparties dont des cours de musique et bien d’autres choses. L’avantage de ce genre de système c’est d’être nombreux à pouvoir être un acteur important du projet. Il y a une part d’individualité au sein d’un projet commun, je trouve ça super.

Pour finir, pour vous (re)voir en concert ? C’est où et quand ?

Pause Kino : Notre prochain concert se déroulera le 15 septembre prochain à 20h30 à la Laiterie Strasbourg, dans le cadre des Scènes d’Ici. D’autres concerts à venir, notamment pour la sortie de notre album prévue fin 2016 sur le label Bloody Mary Music and Records. Suivre notre page facebook est un bon moyen de connaître nos dates !

Merci les Pause Kino, bonne route à vous ! 

Allan Ros
allan@aros.fr

J'aime bien faire fondre des trucs.

No Comments

Post A Comment