Proleter-life playing tricks par Hoko Magazine

Life playing tricks: une pile électrique à écouter

ProleteR rejoint l’équipe de Banzai Lab et nous offre sur un plateau d’argent “Life playing tricks”, sa première sortie depuis l’EP autoproduit ” Rookie” en 2014. Il est disponible depuis le 19 mai 2017, et s’annonce d’ores et déjà comme l’un de nos gros coups de cœur de l’été.
A découvrir sans attendre!

Cet opus qui a nécessité plusieurs années de travail et beaucoup d’huile de coude avant de voir le jour se nourrit de goûts musicaux éclectiques, allant du hip-hop au funk, accompagné de notes résolument jazzy. On dit oui à ce beau mélange qui se marie à la perfection.

La première chanson de l’album intitulée Destiny nous propulse sans prévenir dans un univers funky, aux sonorités tout droit sorties des 70’s. Ce bon vieux son retro au rythme très marqué nous donnerait presque envie de revenir à la coupe afro et aux pantalons pattes d’eph. Presque. Une mélodie vitaminée, qui nous fait nous prendre pour les rois du monde lorsqu’on l’écoute en marchant dans la rue.

Life playing tricks, mi-album, mi-machine à remonter le temps, est une balade rythmée au cours de laquelle les mélomanes traversent plusieurs époques et univers. La seconde chanson Alone after all débute par une atmosphère intriguante et mystique rappelant celle des contes de fées, pour rapidement nous faire perdre le nord en posant un beat hip-hop structuré et vintage.

Ces titres provoqueront un incontrôlable gros hochement de tête, en cadence avec l’instru pleine de joie et de bonne humeur qui émane de toutes les chansons de l’artiste toulousain. Les sons synthétiques et organiques se mêlent à une voix remixée juste ce qu’il faut pour nous procurer une saine défonce de bon son.

Sur la cinquantaine de titres que le DJ prodige a réalisé en 2 ans, seuls 6 morceaux apparaissent dans cet album. Un tri drastique justifié par la volonté de ne proposer que le meilleur pour nos oreilles, qui se régaleraient bien d’une autre fournée funky. Mais la vie joue parfois des tours, et quelque chose nous dit que nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec ProleteR…

Cet album se compose des chansons suivantes :

1. Destiny

2. Alone after all

3. Badass Girlz

4. Circus

5. Moolight Jive

6. The missing piece

Délia Ramirez
deliaramirez@orange.fr
No Comments

Post A Comment