Le vintage comme art de vivre


Le Salon du Vintage, la référence de l'univers rétro, poursuit sa tournée à Strasbourg les 22 et 23 Septembre.

Il y a comme un air de nostalgie qui s’immisce dans notre quotidien. Mais pour autant, rien de mélancolique au Salon du Vintage. Laurent Journo, son créateur, s’est d’ailleurs bien assuré de nous faire plonger dans un univers pétillant et coloré. Et c’est sous des lumières chaudes et orangées – couleur emblématique et thématique des années pop, mise à l’honneur cette année – qu’il était possible de s’offrir un petit voyage hors du temps.


« Des dizaines de stands, tenus par des exposants tout droit venus d'un film de Stanley Kubrick ».

L’immersion est garantie une fois les portes du Palais des Congrès franchies. On plonge dans un univers de formes originales, nous sommes envahis de motifs psychédéliques, les coloris sont vifs, Bonnie and Clyde de Gainsbourg & Bardot nous entraîne. Toute l’exubérance des années 60’ nous attendait. Des dizaines de stands, tenus par des exposants tout droit venus d’un film de Stanley Kubrick, attendaient un public d’initiés, mais aussi des curieux toujours fidèles au rendez-vous.

Interrogé par Hoko, Laurent Journo nous explique vouloir transmettre sa passion à tous ; il s’adresse à un public venant de tous les horizons. Dans son salon, toutes les générations se retrouvent dans une même temporalité « de 7 à 77ans, on peut y trouver un intérêt ».

Pas de surprise donc, à admirer les gourmandises du stand de cake design Mother Froster pour aller d’un glissement de l’oeil à celui de tatouage de Jessy Ink Tatoo. Ni de voir une fripe-chic aux côtés de différents designers particuliers qui proposent des modèles tout à fait neufs de mobiliers et décorations, aux allures d’an-temps. Nous pouvons même dire qu’un retour vers le futur s’impose quand la célèbre Doloréane se retrouve exposée à côté d’une figurine de Paul l’extraterrestre. 

Mode, accessoires, automobiles, meubles, créations, animations, jeux et rétrogaming, toutes les possibilités étaient données aux visiteurs pour redorer son quotidien à la façon Old school. Le vintage d’hier et d’aujourd’hui s’est côtoyé le temps d’une exposition, avec des créations neuves remises aux goûts d’avant et beaucoup d’objets en tous genres, chargés d’une histoire qui nous passionne. C’est autant de subtilités qui font le charme de cette exposition, dont l’aspect culturel n’a pas été oublié. Là encore Laurent Journo nous explique « Plus qu’une sortie shopping, je voulais qu’il y ait un aspect muséal ». Une occasion rêvée pour offrir au public Strasbourgeois une rétrospective sur les années orange, en partant à la rencontre de ce qui a fait du vintage un style iconique et indémodable.

Texte : Sophie P. | Photographies : Manon Badermann | Vidéo : Laurent Khrâm Longvixay

Mariane Erard
mariane.erard@gmail.com
No Comments

Post A Comment